Comme chaque année fin octobre, Paris vivra au rythme du Pitchfork Music Festival Paris 2019, le rendez-vous annuel des amateurs de musique actuelle pointue. Découvrez notre sélection!

Cette année encore, la programmation frappe fort!  Avec l’annonce de la venue de Mura Masa, Chromatics ou de Charlie XCX, mais aussi des projets prometteurs tels que Comet Is ComingNilüfer YanyaSQUID ou encore Jamila Woods, nous ne pouvons que nous réjouir de cette future édition!

SQUID

Découvert d’abord avec leur premier titre, puis assisté à de leurs concerts au Reeperbahn Festival, SQUID est le nouveau phénomène post-punk à suivre de TRES près. Formé par Ollie Judge, Louis Borlase, Arthur Leadbetter, Laurie Nankivell  et Anton Pearson, ce groupe déborde d’énergie en live.

Après un EP « Town Centre » sorti en septembre sur Speedy Wunderground, qui a été encensé par la presse spécialisée, SQUID est l’un des groupes les plus attendus du Pitchfork pour leur toute première date en France!

Après avoir réalisé les premières parties de Viagra Boys en Angleterre, autant vous dire qu’ils sont prêts pour faire transcender tout le festival avec leur fougue sans limite. A l’image de Crack Cloud, SQUID produit une musique surfant entre plusieurs influences, notamment grâce à la présence de cuivres sur scène.

Vous l’aurez compris, ce groupe saura faire parler de lui.

BEA1991

Derrière ce nom énigmatique (on imagine que 1991 est son année de naissance) se cache une jeune artiste de 27 ans touche-à-tout et un véritable coup de cœur chez l’équipe de Listen Up. Si elle reste encore peu connue du grand public, son premier album « Brand New Adult » sorti cette année et ses deux EP Good Thinking et Songs of 2k11 ont été accueillis avec enthousiasme par la presse indé qui qualifie sa musique comme étant « akward cool ».

BEA1991 a su créer sa propre empreinte musicale, sophistiquée, expérimentale et langoureuse, qui oscille entre la synth-pop et l’electro. Sa voix envoûtante et hypnotique sublime les rythmes planants des synthés, propices à l’évasion et à la rêverie. La musique de la jeune artiste a séduit de grands noms puisqu’elle a notamment collaboré avec le producteur Benny Sings ou encore Dev Hynes de Blood Orange.

Surtout, BEA1991 n’est pas une artiste comme les autres. Sa créativité dépasse les frontières musicales puisque ses compositions s’intègrent à un projet artistique global et expérimental (art vidéo, fabrication de vêtements) qui dessine un univers mystérieux et futuriste, dont on peut avoir un aperçu sur son site internet.

 

Nilüfer Yanya

« Nilüfer Yanya » sonne déjà comme un nom de super-héroine. Et la découverte de son timbre de voix n’entache en rien la projection.

La talentueuse londonienne présente aujourd’hui son premier album, « Miss Universe« , une pépite hybride qui chatouille les influences. Imaginez d’abord une voix jazzy mais biberonnée à la pop et habillée d’un perfecto (en cuir, pas du simili qui s’amuse sur un riff de guitare).

Le premier EP de la jeune femme de 23 ans était déjà porté par un accueil musical encourageant: Fip, les Inrocks, Nova, Libération… La sphère médiatique se met unanimement raccord. Auteure et compositrice, la chanteuse aussi à l’aise sur scène que dans les déserts (le clip de son single « In your head« )  a eu l’occasion de se faire la main sur quelques ouvertures plutôt sympas. The XX ou Interpol se sont ainsi laissé envoûter par la polymorphie musicale de Nilüfer Yanya. 

Celle qui dit aimer les chansons que l’on pense comprendre sans vraiment en attraper totalement le sens peut se rassurer. Les siennes sont tout aussi énigmatiques. Tant mieux, nul besoin de se concentrer pour comprendre.

The Comet is Coming

Une comète est passée par les Transmusicales en 2013 qui fut rayonnante. Son nom était Comet Is Coming. Fondée par le saxophoniste Shabaka Hutchings, acteur de référence dans la scène jazz londonienne avec Melt Yourself Down, celui-ci s’est acoquiné avec Dan Leavers et Maxwell Hallett pour donner naissance à ce projet explosif. Mélange entre krautrock et électronique, jazz et phases psychédéliques,Comet Is Coming sera votre bande son parfaite pour voyager dans l’espace.

Avec leur dernier EP sorti le mois dernier, « The Afterlife » et leur album du début d’année « Trust In The Lifeforce Of The Deep Mystery », le groupe explore encore davantage des univers diverses et variés pour embarquer auditeur et public souvent dans une effervescence pure, mais parfois dans des balades cosmiques.

Jamila Woods

Tout droit venue de Chicago, Jamila Woods séduit tant par ses performances vocales et que le contenu de ses textes. Totalement à l’aise dans son époque, elle multiplie les collaborations avec des artistes tels que Mackelmore & Ryan Lewis ou encore Chance The Rapper, qu’elle n’hésite pas à inviter son premier album «HEAVN». Entre poésie et chant, Jamila Woods nous rappelle avec brio qu’aujourd’hui la musique est un moyen d’expression artistique, poétique et politique.

Jamila a sorti LEGACY! LEGACY! en mai dernier et il est à écouter sans modération!