Le Smmmile Festival, évènement hybride mélangeant musique, foodcourt végétal et réflexion éthique et environnementale, fait son retour les 18 et 19 septembre à La Villette. Un weekend qui s’annonce délicieux en tous points.

Festival unique en son genre, le Smmmile viendra cette année encore apporter de la couleur à la fin de l’été. Au menu : deux jours de concerts et de DJ sets, mais aussi des stands de restauration végétale, des ateliers cuisine et dégustation et des discussions autour du veganisme et de l’écoresponsabilité. L’entrée est libre sur donation, mais il y a cependant une petite nouveauté cette année. Pour assister aux concerts, il faudra s’inscrire aux parcours « Découverte » (10 € par jour), une formule qui donne accès à des showcases intimistes ainsi qu’à différents ateliers de cuisine en groupe.

De notre côté, on a qu’une hâte : passer d’un stand à un autre, saliver devant les spécialités 100% végétales (oui oui, c’est possible), chiller aux showcases et danser aux DJ sets. Si vous ne savez pas où donner de la tête, autant musicalement que gustativement, voici ce qu’il ne faudra pas manquer cette année au Smmmile.

Musique : concerts sucrés et DJ sets épicés

La programmation musicale s’annonce douce et piquante à la fois. Pour les showcases du samedi, on retrouvera d’abord Thérèse et son univers pop / hip-hop sulfureux, puis George Ka, jeune slameuse aux mélodies et aux textes envoûtants. Le dimanche s’annonce lui aussi ensoleillé avec la pop chaloupée de Felixita et l’indie planante de FYRS. Niveau DJ sets, on se prépare déjà à faire la fête avec The Squirrel Effect, Don Turi et Mangabey le samedi, et Di Bosco, Grand Soleil et Voyou le dimanche.

Food, conférences et ateliers

Pour les affamés, que l’on soit vegan, végé ou pas du tout, il n’y aura que l’embarras du choix. Le Smmmile propose chaque année une ribambelle de stands pour déguster des spécialités salées et sucrées, toutes végétalisées pour l’occasion. Si on se sent un peu perdu, on peut se ruer sans hésiter vers les menus des excellents… Reste ensuite un peu de temps pour découvrir les stands des associations et assister aux ateliers et conférences, en fonction de la curiosité, des envies et des convictions de chacun. De quoi de repartir de ce weekend avec une vision différente du véganisme, les oreilles comblées et les papilles ravies… En attendant la prochaine édition.